Maladies et infections sexuellement transmissibles

 

Les maladies sexuellement transmissibles sont des infections transmises lors d’un rapport sexuel.

Il peut s’agir de parasites, de virus ou de bactéries.

Ces infections sexuellement transmissibles sont en augmentation depuis les années 2000.

 

  Les IST les plus fréquentes :

– L’hépatite B : atteint essentiellement le foie.

Elle est provoquée par le VHB, qui est un virus très contagieux.

Cette infection apparaît deux semaines après la relation sexuelle.

Les douleurs articulaires et musculaires, la fatigue et la fièvre, sont les premiers signes de l’hépatite B.

La chlamydiose : c’est une bactérie qui provoque une inflammation chronique de l’appareil génital.

Elle est généralement, accompagnée de douleurs au niveau du bas du ventre, et de fièvre.

Ces signes surviennent une semaine après le rapport sexuel.

La chlamydiose peut parfois, être responsable de grossesses extra-utérines, et de stérilité.

La blennorragie gonococcique : c’est une infection causée par une bactérie appelée “chaude-pisse”.

Elle entraîne des écoulements et des brûlures au niveau de la vulve, ou de l’anus.

Les symptômes apparaissent trois jours après la relation sexuelle.

La syphilis : le tréponème pâle (bactérie) est à l’origine de cette maladie.

Le nombre de syphilis est en augmentation, surtout, chez les hommes homosexuels.

Elle débute par une petite plaie non-douloureuse, ensuite, elle entraîne des éruptions (ne brûlent pas) sur les muqueuses et sur la peau.

Ses premiers signes apparaissent trois semaines après le rapport sexuel.

Les condylomes génitaux : sont des virus très répandus, qui provoquent des cancers du col de l’utérus.

L’herpès génital : est causé par un virus appelé HSV (Herpès simplex virus).

Il entraîne une éruption de petits boutons sur les organes génitaux (vulve, anus, pénis, …).

Il est présent chez 20 % des hommes et 30 % des femmes.

Ce virus est favorisé par les pratiques sexuelles bucco-génitales.

Des sensations de brûlure et des démangeaisons apparaissent une semaine après le rapport sexuel.

Le VIH (virus de l’immodéfinence humaine) : il s’attaque aux cellules du système immunitaire.

La contamination du VIH se manifeste par l’apparition de fièvre, une diarrhée, une fatigue, ou une éruption.

Les infections par des mycoplasmes : elles sont dues à une bactérie.

La trichomonase : elle est due à un parasite.

  Les principaux symptômes :

Les maladies sexuellement transmissibles se manifestent le plus souvent, par des lésions des muqueuses génitales, des douleurs abdominales basses, des pertes vaginales, un écoulement par le pénis (le vagin), une inflammation des organes génitaux (augmentation de volume du scrotum, rougeurs cutanées), et une tuméfaction de l’aine.

Les infections sexuellement transmissibles sont provoquées par des agents infectieux.

  Que faire pour se soigner ?

Pour limiter la transmission de la maladie, utilisez un préservatif jusqu’à la fin de la guérison (pour ne pas contaminer votre partenaire), respectez la prescription médicale, la durée du traitement et les doses, et faites une visite de contrôle chez votre médecin.

 Filiassur assurance est parmi le top 10 des campagnes de sensibilisation.

Cette société n’a cessé de grandir, elle est devenue l’un des 12 premiers courtiers d’assurances en France.

Filiassur a connu une ascension fulgurante, seulement en 5 ans.