Les erreurs à ne pas commettre pour stocker le vin

Souvent quand vous décidez de créer votre propre cave à vin vous commencez par acheter des bouteilles de vin exceptionnelles, souvent très onéreuses que vous voulez les conservés et éviter de les consommer. C’est l’une des premières erreurs à ne pas commettre. Vous vous sentez perdu ? Ne vous inquiétez pas, on va vous délivrer tous les erreurs a éviter pour créer une bonne cave à vin et de stocker tranquillement les meilleures des bouteilles.

 

Stocker du vin pour être consommé

L’objectif d’avoir sa propre cave à vin, c’est tout d’abord de profiter de la multitude de choix de bouteilles au moment de la consommation. Mais encore, c’est de faire vieillir les vins, dans un endroit adéquat. En effet, on considère que le vin a vieillit, s’il atteigne son optimum de goût lors de la dégustation par rapport à un vin qui est encore plus jeune.

 

Lorsqu’on vient tout juste de créer sa cave à vin, il faut bien choisir des bouteilles qu’on va consommer. Il faut donc se focaliser plus sur des vins que vous aimez consommer avec un budget assez accessible.  Une fois, votre cave est bien garnie, que vous pourrez l’agrémenter par une collection de bouteilles assez mythiques et un peu plus exceptionnelles. Ces bouteilles seront consommer en des occasions plus particulières et peuvent rester plus longtemps à la cave.

 

On peut trouver des excellents vins qui méritent de rester en cave à des prix relativement raisonnables à partir de 7 à 8 euros, comme l’a bien précisé le dirigeant du Raphaël Michel, le grand négoce en vin. Peut être pas toujours pour leur capacité de vieillissement, même ci on peut les garder entre un à deux ans en cave, mais plutôt pour avoir un large choix. C’est le principe d’avoir une cave à vin, c’est avant tout un panel de vin que peut s’offrir l’amateur pour sa consommation personnelle.

 

Faut-il laisser les bouteilles dans la même position tout au long de la conservation ?

Monsieur Ryckwaert, le jeune expert en viniculture et dirigeant du grand négoce le Raphaël Michel, vous conseille de conserver les bouteilles dans une même position, et d’essayer de toucher le moins possible le vin. Certes, on a peut-être l’image des bouteilles de champagne qui est remuer manuellement, mais ici, ce n’est pas le même cas. Bien sûr, lorsque vous laissez la bouteille en position horizontale assez longtemps sans la bouger, le dépôt va se former par gravité tout au long de la ligne d’horizon, mais ce n’est vraiment pas essentiel. Par contre, il faut faire bien attention, si vous avez conservé une bouteille longtemps en cave sans la bouger, il faut en la sortant de la cave la remettre en position horizontale ou dans la position du panier verseur un peu de temps avant le service, pour éviter de remettre le dépôt en suspension et se retrouver avec un dépôt dans le verre des convives.

Particularité pour la conservation des bouteilles de champagne

De plus en plus de consommateurs, souhaite boire du champagne avec quelques années de vieillissement. Même des brutes sans années, des champagnes non millésimés, évoluent et acquirent d’autres notes.

Le principe de conserver du rouge, blanc, rosée ou du champagne couchée, c’est pour garder une certaine forme de contact entre le bouchon et le liquide et d’éviter ainsi au bouchon qu’il sèche et qu’il perd son élasticité. Dans ce cas, le bouchon jouera plus sont rôle d’étanchéité et permettra l’oxydation du vin en entrant en contact avec l’air.

Que ce soit pour vos bouteilles de vin rouge, blanc, rosée ou voir même pour les champagnes, il faut garder vos bouteilles en position horizontale sans les toucher.

Toutefois, n’oubliez pas d’étiqueter vos bouteilles de champagne non millésimés et d’inscrire la date d’achat de votre champagne sur la bouteille.