Hospitalisation des enfants : comment réagir ?

Chaque année, l’hospitalisation touche une famille sur trois en France. En effet, en 2015, 12.5 millions de patients sont hospitalisés dont 2 millions de moins de 18 ans (selon l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation). Souvent, l’hospitalisation est mal vécue par les enfants, peu importe leurs âgés, que ce soit pour une hospitalisation de jour (consultations, traitement, opération le jour même) ou pour une longue durée.
La maladie déjà affaiblie, son corps et sa capacité d’adaptation à l’environnement de l’hôpital, ce qui forme une source de crainte et perturbe la vie de l’enfant.

Comment les parents doivent réagir

En cas d’hospitalisation de jour, il est très important d’informer votre enfant sur le déroulement de la journée pour le rassurer et pour qu’il s’adapte plus facilement lors de sa visite à l’hôpital et d’éviter l’état d’angoisse face à l’inconnu.
En cas d’hospitalisation au quotidien, pour son bien-être, il vaut mieux être présent et prendre soin de son enfant (Faire sa toilette, donner à manger…), surtout s’il a moins de 9 ans, c’est bénéfique pour sa guérison. Selon les services des différents hôpitaux, l’un des parents peut rester dormir prés de son enfant, surtout les premiers jours jusqu’à ce que ce dernier se familiarise avec l’environnement de l’hôpital. Souvent, le fait de rester dormir est gratuit, mais pas dans tous les hôpitaux, dans ce cas des mutuelles et des garanties d’hospitalisation peuvent rembourser ces frais.

Garantie d’hospitalisation

On croit souvent, qu’en cas d’hospitalisation de l’un de nos proches que l’assurance maladie prend tout en charge, et que les frais non couverts seront remboursés par une mutuelle santé. Toutefois, lorsqu’on est face à une hospitalisation de notre enfant même pour une maladie bénigne, les parents restent souvent démunis et se retrouvent incapables de payer les frais imprévus (Passer la nuits prés de son enfant, frais de déplacement…). Pour éviter de subir les coûts imprévus liés à l’hospitalisation de notre enfant, il vaut mieux penser à se faire assurer par une compagnie de prévoyance (Filiassur, April, Macif), afin de protéger son enfant, en cas de maladie ou d’accident, et de ne s’occuper que de son état de santé.
Généralement, lors d’une hospitalisation la sécurité sociale rembourse 80 % des frais d’hospitalisation dans un établissement public. Mais, dans les centres de soins conventionnés, il y a souvent des dépassements d’honoraires. Donc la garantie hospitalisation protège l’assuré et toute sa famille en cas d’hospitalisation suite à un accident ou une maladie par versement d’une indemnité journalière, selon les formules et les compagnies de prévoyance. Chez Filiassur assurance par exemple, les indemnités peuvent atteindre 200 € par jour en cas d’accident et de 100 € par jour en cas de maladie.
Cette indemnité peut être dépensée selon les besoins de l’assuré pour payer les frais annexes liés à l’hospitalisation (Chambre individuelle, dépassements d’honoraires…) ou même pour les déplacements des parents pour pouvoir être présents à côté de leur enfant.