Cyril Hanouna, un peu « Too much »?

Le présentateur vedette de la chaine C8, Cyril Hanouna est toujours au cœur du buzz. Les happenings qu’il lance dans son talkshow font l’actualité, mais certains lui reproche de trop en faire. Le recordman des 35 h d’antennes en direct, s’est tourné vers ses fanzouzes pour voir s’il est vraiment « Too much ».

Les folies de Baba

Depuis cette rentrée médiatique, l’émission présentée par le trublion Cyril Hanouna, et produite par H2O (une des sociétés de production qui appartient au groupe Banijay de Stéphane Courbit), fait un carton au niveau des audiences. On a vu de toutes les couleurs sur les plateaux de TPMP, l’affaire Matthieu Delormeau (son défilé à poil sur le plateau, les histoires de sa démission, les humiliations récurrentes par son patron…), L’affaire du baiser de Jean-Michel maire (le chroniqueur qui a embrassé une figurante contre sa volonté, en direct), les révélations sur le salaire de certains chroniqueurs comme Stéphane Guillon, et benoit Dubois.  Sans parler des happenings, comme son record de 35 heures, de diffusion en direct sur la chaine C8, la caméra cachée morbide (avec Matthieu Delormeau, comme victime), le happening anti-trump et autres happenings, qui ont fait couler beaucoup d’encre. Le Conseil des sages a été saisi plusieurs fois, et les médias ont adressé un nombre de critiques à Cyril Hanouna.

La réponse de ces fanzouzes

Dernièrement, un ancien chroniqueur de L’émission de divertissement, produite par une filiale de Banijay (le groupe géré par le milliardaire Stéphane Courbit), Gérard Louvin s’est montré plutôt critique à l’égard de Cyril Hanouna. « Je pense qu’il faut que Cyril, que j’aime beaucoup, qui a beaucoup de talent et tout, réfléchisse un petit peu plus de temps en temps. Moi je pense. Calmer le jeu pour durer. J’ai une phrase, je ne sais pas de qui elle est : ‘le trop est l’ennemi du bien’. Il faut bien réfléchir à ça. J’ai travaillé avec Foucault. Je comparais Jean-Pierre à une Rolls : c’est à dire jamais dans le rouge. Capable d’accélérer, capable de freiner. Cyril, il est tout le temps dans le rouge. Toujours dans l’accélération. Avec beaucoup de talent. Mais attention aux virages. Il le sait. Je lui ai dit. Il est en surrégime. En surrégime tout le temps… » a déclaré le journaliste.

Cyril qui reste très proches de ses fans, a demandé leur avis sur l’affaire et s’il devait réellement calmer le jeu. « Mes chéris les gens dans la rue me disent tous “ne change rien, continues à foutre le bordel”, les pros veulent que je me calme ! Je fais quoi ? », demande-t-il sur twitter. Voici quelques réponses repérées sur twitter : « Oui Cyril est pleins d’amour pour les gens de l’énergie de la bonne humeur faut rester le même il est unique », « reste toi-même Cyril, c’est comme ça qu’on t’aime », « vive le bordel », « écoutes les gens dans la rue baba ». Ces fanzouzes l’apprécient comme il l’est la vedette de C8 ne risque pas de changer !